Soak up the sun

Hello hello,

Me voici de retour après une longue absence…

Il y a eu les vacances, qui en fait n’en furent pas du tout, et surtout un moment où le moral décroche et où chaque chose semble difficile. Après du temps de réflexion pour savoir où me diriger, savoir ce que je veux faire « de ma vie », j’ai eu des éclaircissements, source d’espoir, espoir qui s’est vite tari devant la réalité. Encore plus perdue qu’avant, il a en plus fallu supporter les critiques de personnes censées aider. J’aurais aimé que cela ne m’atteigne pas, mais sans l’aide de mes amis et de lui pour m’écouter et me pousser à continuer à avancer, je serais sans doute encore au fond de mon lit.

Quand on traverse une période de vide comme celle-ci, tout le reste est relégué au second plan, et même les bonnes nouvelles n’ont pas trop notre attention. Projets photo en berne, aucune participation aux challenges littéraires dont pourtant je me réjouissais. Pourtant, des bonnes nouvelles et bons moments, il y en a et je me dis que tout n’est pas si mal… Mais alors que j’ai du temps, que je souhaiterais en profiter, je me retrouve épuisée à la fin de la journée en ayant le sentiment de ne pas avoir fait le quart de ce que je voulais faire…

Du coup, j’ai pris du temps, et fait une pause internet, pour prendre du recul.

5f37c6e0a7b711e3a9531209f41f76b1_8
Chaque année, je le répète, le printemps est ma saison favorite. Encore une fois cette année, je crois qu’il me le rendra bien car avec l’arrivée des beaux jours, l’espoir et l’optimisme sont revenus. Après avoir douté, j’ai décidé de tenter une nouvelle voie. Ça m’effraie car j’ai peur de me tromper, de ne pas y arriver et pourtant, quand j’en parle, quand je regarde mon parcours, il est semé de petits cailloux qui me ramènent à ce choix : j’adore apprendre, et transmettre tout ça aux autres, en particulier les enfants. Alors qu’on m’a toujours dit « mais l’enseignement ça ne te dirait pas ? », je repoussais cette idée, pour des tas de raisons, qui, je m’en rends compte, n’étaient pas forcément les bonnes. Peut-être que ce n’est pas pour moi, mais peut-être que finalement si, et je ne le saurai qu’en essayant.

Quand j’y repense, à douze ans, j’ai dévoré le livre que ma mère avait acheté quand je suis née, fascinée par les mécanismes d’apprentissage des enfants. Quand j’en parle, mes amis me disent que ça me correspondrait très bien, et quelqu’un, alors qu’il ne me connait pourtant pas tant que ça, m’a dit « je m’en doutais que tu ferais ça ! ». Alors peut-être que le blocage venait uniquement de moi.

Après des mois de sentiment de galère, j’ai enfin eu une avancée, un entretien pour commencer par la petite porte. Dans deux semaines, un stage d’observation de deux semaines en école, et après, qui sait ?

Quoiqu’il arrive, ce printemps est une véritable renaissance, je retrouve une énergie incroyable et chaque matin, je suis réveillée avant que le réveil sonne, moi la marmotte. Un samedi matin, j’ai ouvert les volets et en sentant la chaleur du soleil qui inondait la pièce, j’ai eu les larmes aux yeux.
Quand l’hiver est là, il y a toujours une part en moi qui a du mal à croire qu’un jour reviendra le beau temps, et lorsque cela finit par arriver, c’est presque miraculeux. Il y a deux semaines, en sortant de cet entretien qui a achevé de me rebooster, j’ai fait un bout de chemin à pied, regardant les gens aux terrasses des cafés, les parisiens qui tout d’un coup souriaient, le soleil se refléter sur la Seine et profitant, tout simplement, de l’instant présent.

J’ai de nouveau l’énergie, l’envie de réaliser des tas de projets et cela fait tellement de bien. J’ai l’intention d’en profiter, de chaque seconde qui passe, de me gorger de soleil (I’mmmm gonna soak up the suuun) et de sourire chaque matin au réveil.

0340fe22a2f511e3839b0e9365a5d0af_8Et aujourd’hui, je pense que ce magnifique arc-en-ciel qui m’avait émerveillée était réellement un signe qu’après l’orage vient le beau temps…

 

Publicités

8 réflexions sur “Soak up the sun

  1. Voilà un billet plein d’espoir !! Oui, tu as raison : après la grisaille, l’éclaircie puis le ciel bleu finissent toujours par revenir ! 🙂 En tout cas, ton optimisme fait plaisir et je suis ravie de te retrouver « parmi nous » :-). Bises, Touloulou !

  2. Désolée de savoir que tu as eu des moments forts difficiles, tu n’aurais pas du hésiter et m’envoyer un petit mail, j’aurais essayé de trouver les mots… Je connais ça les personnes bien « attentionnés » qui en réalité prennent plaisir à t’enfoncer encore plus la tête dans l’eau et qui, à part te critiquer, ne savent rien faire de bien… J’ai envie de dire ; ne les écoute pas, mais c’est plus facile à dire qu’à faire :0) En tout cas je suis ravie de voir que tu vas mieux et que tu retrouves le sourire et l’énergie (l’énergie c’est finalement la base de tout…). J’aurais moi aussi bien aimé enseigner alors je ne peux qu’applaudir à ton nouveau projet… Et je suis sûre que tu as pris la bonne décision… En tout cas je souhaite que tout ceci se concrétise !! Je te fais de gros gros bisous et je rajoute encore que je suis bien contente de te revoir par ici ;0) Tu nous manquais !!

    • Ton mot me touche… J’ai eu la chance d’être bien entourée, par des gens qui ne m’ont pas laissée m’abattre. Maintenant, j’ai laissé le reste derrière.
      Et je suis ravie de lire que même en partant quelques temps, quand je reviens, tu fais partie de celles qui sont toujours là. Bises !

  3. Ton message me touche, d’autant plus que je me suis retrouvée dans la même situation que toi… perdue ! Mais la roue tourne, ne t’inquiètes pas 🙂
    Je suis contente que tu te sentes mieux et j’espère que tu as trouvé ta voie 🙂
    Tu as raison il faut profiter des petites choses que nous offre le quotidien.

Laissez un petit message !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s